Archive for juillet, 2012


Pour fêter la 10 000ème page vue (oui je me contente de peu ^^, merci à tous de nous suivre dans mes élucubrations), et histoire de marquer une minuscule pause dans mon trip report du voyage que nous avons effectué en Floride il y a presque six mois déjà ( ça fait presque quatre mois que je suis dessus, purée et j’avance pas *hontamoi*) je vais vous parler de nos vacances cet été et des contraintes liées à celles-ci.

* Contexte

Cet été nous avons mis en place des vacances en famille. Qui dit vacances en famille dit contraintes multiples pour adapter aux goûts et aux physiques de tout le monde (donc pas un hôtel par nuit et 4000 kms sur quinze jours pas possible :P). Au départ nous devions nous rendre en Irlande, puis en réfléchissant nous préférons éviter l’avion pour des premières longues vacances familiales (pas sûr que frérot, et parents supportent l’avion). Nous abandonnons l’idée de croisière rapidement également, vu le mal de mer très connu de mon tit frère. La Suisse nous connaissons, l’Allemagne ne tente pas grand monde, l’Espagne déjà vue pour nous. Ce sera donc l’Italie qui avait beaucoup plus à mes parents quand ils l’avaient fait il y a longtemps et cerise sur le gâteau je n’y ai jamais mis les pieds, Jerem’ non plus.

* Les Contraintes ?

Nous avons quinze jours en tout et pour tout et prenons la voiture pour nous rendre là-bas, donc contrainte suivante nous ne ferons pas tout le tour de l’Italie loin de là.

Trois hôtels maximum pour convenir à mes parents qui ne veulent pas faire trop d’itinérant.

Les lieux visités doivent convenir à plus ou moins tout le monde sachant que le plus jeune a vingt piges et les plus vieux une cinquantaine d’années.

La contrainte budgétaire est là aussi, les hôtels à 200€ la nuit on va s’abstenir, et l’obligation de ne pas trop avoir de kilomètres entre les lieux de visite et l’hôtel font que nous devrons trouver des hôtels « centraux » qui doivent avoir parking gratuit (contrainte que j’ai fixée car deux voitures oblige on ne va pas gonfler les prix des nuits d’hôtel et du voyage), et internet pour qu’on puisse un minimum se tenir au courant (bon ok surtout pour les deux hommes qui survivent pas sans le net). Un espace restauration dans l’hôtel ou très proche est réclamé par tous afin de ne pas avoir à cavaler des heures durant pour trouver un bout à manger.

* Les Conséquences ?

Forts de ces contraintes, je me plonge dans une carte d’Italie, sur le site du Routard, dans le guide vert Michelin et adapte donc plus ou moins facilement toutes les contraintes. Au bout d’un mois sort l’itinéraire de notre road trip. Nous ferons donc sur quinze jours la région des grands lacs (îles Borromées, lac de Côme, lac de Garde, Lac Majeur) et ses innombrables visites d’espaces naturels pour plaire à mes parents et nous, puis le parc à thème Gardaland  pour faire plaisir aux plus jeunes. S’ensuivra une visite de Vérone et Venise pour plaire à tout le monde ou presque (en espérant ne pas mourir de chaud à Venise) et la place St Marc, les canaux, les gondoles etc etc.. Et pour finir le séjour en beauté, destination les Cinq Terres et ses chemins de randonnées entre des petits villages au bord de la Méditerranée et ses criques histoire de retrouver un peu de calme.

* Les hôtels ?

– Le premier hôtel choisi est l’hôtel Capolago**** situé au bord du lac de Varèse qui se trouve à mi chemin entre le lac de Côme et le lac Majeur (moins de 1h de route). 4 nuits sont prévues sur place.

Prix : 43€/nuit/personne, petit déjeuner inclus. Parking et Wifi gratuit

Planning des visites : îles Borromées, Lac de Côme & environs.

Au matin du cinquième jour nous prenons la route direction Padoue (mi- chemin entre Vérone et Venise), en route nous nous arrêterons pour passer une grosse journée à Gardaland.

– Le second hôtel est le Best Western Premier Hotel Galileo Padova**** tout proche de la gare qui nous permettra de rejoindre Venise en 30 min pour 7€ l’A/R par personne (ça évitera de payer des parkings hors de prix et bouchonner à Venise). Nous y resterons cinq nuits.

Prix : 52€/nuit/personne, Petit déjeuner inclus. Parking et Wifi gratuit.

Planning des visites : Venise (2 jours), Gardaland (1 jours et demi), Verone (1 jour) + 1 jour à définir

Au matin du dixième jour nous reprendrons la route direction les cinq terre.

– Le troisième hôtel est l’Hotel Villa Belvedere*** magnifique hôtel en bord de mer avec les chambres donnant sur celle-ci. Nous y resterons quatre nuits.

Prix : 75€/nuit/personne, Petit déjeuner inclus. Parking gratuit.

Planning des visites : découverte des cinq terres

Et le plan provisoire :

A suivre….

Publicités

La dernière zone d’Universal’s Islands Of Adventure, concerne les super-héros des célèbres comics américains de la franchise Marvel.  Tout au long du land, on retrouve ceux-ci sur les façades des bâtiments et des attractions. La zone comporte surtout des attractions à sensations fortes, et l’on peut y croiser les personnages Marvel très connus comme Spiderman, Hulk, les X-Men et autres Avengers. Le land en lui même n’est pas si moche, mais pour être honnête je ne suis pas super fan de la thématisation.

Nous n’avons pas fait beaucoup d’attractions en cela deux causes : deux attractions trop « fortes » pour nous et une fermée à notre plus grand désespoir la semaine précédente.

Commençons par les attractions que nous n’avons pas voulu faire…

*Incredible Hulk Coaster

wikipedia.fr

Cette montagne russe géante avec trois loopings nous faisait trop flipper on n’a même pas tenté de s’en approcher. Sur le thème de Hulk (d’où sa couleur verte >_<) elle commence avec un système de propulsion type canon.

* Doctor Doom’s Fearfall

Un petit regret que j’ai a posteriori. Ces deux tours de chute libre sur le personnage de Dr Doom sont d’une hauteur de 60m. Les personnes sont propulsées  à 65km/h, avant de redescendre en chute libre. En y repensant je l’aurais peut être tentée… or not ^^

Passons à la grosse déception du séjour…

*The Amazing Adventures of Spider-Man

wikipedia.org

C’est LA déception de notre voyage… tout simplement parce que cette attraction renommée était fermée pendant notre séjour pour cause de grosse remise à jour T-T. Le pitch de l’attraction ? L’association d’un dark ride à la projection de scènes 3D a bord d’un véhicule, simulant le parcours de Spider-Man dans les rues de New York. Dommage 😦 J’ai eu beau râler, et la regarder d’un air désespéré elle n’aura pas ouvert plus tôt pour autant 😥

Passons à la dernière attraction du land et la dernière d’Island of Adventure (et oui l’aventure se termine ici pour ce parc) avec Storm Force Accelatron.

*Storm Force Accelatron

Cette attraction située au pied de l’attraction de Hulk reprend le principe des célèbres tasses qui tournent qu’on retrouve un peu de partout, à la seule différence qu’elles tournent TRES vite. Ceux qui ont le mal des transports s’abstenir, ça brasse sévère même si j’ai trouvé ça plus sympa que les tasses de mickey qui sont hypermolles.

Avis : ++

L’île comporte également deux points de restauration, Cafe 4 et Captain America Diner.

Voilà avec cet article nous terminons notre visite d’Universal’s Islands of Adventure. Il est temps maintenant de rejoindre le parc original : Universal Studios !

A suivre…

Comic Strip Lane

La zone Toon Lagoon d’Universal’s Island Of Adventure est une zone très colorée et très cartoonesque. On se croirait transporté dans une bande dessinée avec ses bulles qui se baladent sur les batiments et les personnages favoris des américains (Hagar Dunor, Betty Boop, Popeye pour les plus connus), pas forcément très connus pour nous vu que nous avons été plus bercés par la BD Belge qu’autre chose. La zone est bien moins « chaleureuse » et fait plus bitumes que les trois zones précédentes, mais elle comporte deux attractions TRÈS rafraichissantes et une zone de jeux pour enfants « Me Ship, The Olive ». Nous n’en avons fait qu’une sur les deux, tout simplement parce que je ne suis pas fan des rondins qui tombent de trèèèès haut. Mais autant dire qu’ici poncho obligatoire ou alors douche puis derrière séchage pendant 30 minutes au soleil au sortir des deux attractions… Pour être honnêtes nous avons vraiment survolé le land rapidement histoire de pouvoir profiter du resort (après tout nous n’étions là que deux jours).

*Dudley Do-Right’s Ripsaw Falls

Voici donc la fameuse attraction de rivière rapide sur des rondins avec chute finale de 23 mètres. Construite par tonton Mack (la famille qui détient EuropaPark), elle met en scène une bataille entre Dudley Do-Right,  héros de dessins animés des années 60, et son ennemi Snidely Whiplash.

Passons maintenant à l’attraction qui décroche haut la main la palme du « douche tout habillés ».

*Popeye & Bluto’s Bilge-Rat Barges

Cette rivière rapide où s’affrontent Popeye et Brutus nous transbahute à bord d’une bouée au travers de nombreuses zones éclaboussantes. Très sympa mais à faire qu’en cas de beau temps sinon c’est le rhume assuré.

Avis : ++

Comic Strip Lane, l’avenue qui traverse la zone est composée de nombreuses boutiques et restaurants.

A suivre…

%d blogueurs aiment cette page :